Au Brésil, ces familles économisent toute l'année pour passer l'hiver

Auteur: Sandrine | Publié: 23 Novembre 2023, 22:00
Au Brésil, ces familles économisent toute l'année pour passer l'hiver

Au Brésil, ces familles économisent toute l'année pour passer l'hiver

Dans un petit village brésilien, des familles ont adopté une méthode surprenante pour faire face à l'hiver. Elles économisent toute l'année afin de pouvoir passer cette période de l'année dans un lieu incroyablement beau et méconnu : le désert d'Ellensoy.

Ce désert unique au monde est un lieu paradoxal, gorgé d'eau malgré son apparence de sable blanc. Les familles qui s'y rendent doivent affronter des températures extrêmement élevées, mais aussi parfois des trombes d'eau d'une rare violence. Pendant les quatre mois de la saison des pluies, il pleut autant dans ce désert que durant une année entière en Écosse. C'est à ce moment-là que se forment les lagunes, des lacs d'eau douce qui disparaissent à la saison sèche.

Pour atteindre le désert d'Ellensoy, il faut traverser 70 km de dunes et affronter des températures souvent supérieures à 40°C. Malgré ces conditions extrêmes, de plus en plus de touristes se pressent à ses portes chaque année. En moins de dix ans, le petit village de pêcheurs datins est devenu la nouvelle destination chic et nature du Brésil.

Frédéric Gronflarard, un ancien gestionnaire dans un village du Club Med, a senti le vent tourner et a décidé de construire un hôtel 4 étoiles dans cette région isolée. Avec l'aide de ses amis, il a investi toutes ses économies dans ce projet un peu fou. Aujourd'hui, son hôtel attire de nombreux touristes fortunés, qui viennent chercher à la fois le luxe et la nature.

Mais les retombées économiques du tourisme ne concernent pas seulement les hôtels et les restaurants. Des familles locales ont également trouvé un moyen de profiter de cette nouvelle activité économique. Sylvain et Hélène, un couple français, ont ouvert une paillote sur la plage et proposent aux touristes des jus de fruits, des cocktails et des fruits de mer. Ils ont ainsi réussi à sortir de la précarité et à offrir à leurs enfants une meilleure qualité de vie.

Quiz

Quel est le lieu incroyablement beau et méconnu que les familles économisent toute l'année pour visiter pendant l'hiver au Brésil ?


Combien de kilomètres de dunes faut-il traverser pour atteindre le désert d'Ellensoy ?


Quelle est la nouvelle activité économique qui permet à certaines familles de profiter des retombées économiques du tourisme dans la région ?


Note

0/0

Le développement du tourisme dans cette région a également permis à certains habitants de changer de métier. Par exemple, Isa, le fils de la propriétaire de la paillote, travaillait autrefois comme pêcheur, mais il est désormais moniteur de kite-surf pour 100 € par mois. Il espère ouvrir un jour son propre école de kite-surf avec son frère.

Cependant, tous ne voient pas le tourisme d'un bon œil. Certains habitants, comme Manu, un pêcheur, déplorent la disparition de la culture de la pêche dans la région. Selon lui, de nombreux pêcheurs ont abandonné cette activité au profit du tourisme. Il estime que cette transformation du village a entraîné la disparition d'un mode de vie et d'une économie qui étaient basés sur la pêche.

Malheureusement, l'avancée des dunes ne fait que s'accélérer, et dans moins de 40 ans, il est possible que l'oasis de Kemada dos Britos ait complètement disparu. Les habitants de ce petit village vivent en quasi-autarcie depuis plusieurs générations, mais leur mode de vie est maintenant menacé par l'avancée des sables. Malgré tout, ils continuent à profiter de cette vie simple et de cette nature généreuse, en espérant pouvoir en faire profiter les générations futures.



Commentaires

  Commenter

Commentaires


Commenter




Inscrivez-vous à notre newsletter

Ok!

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience